Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Låt den rätte komma in ! (Morse)

19 Décembre 2014 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Cinéma

Ou en français : Laisse la bonne personne entrer chez toi ! Ce qui est un titre plus pertinent que "Morse". En effet, c'est un peu la morale et le sens du film : si tu choisis de laisser entrer chez toi la bonne personne, ta vie en sera à jamais transformée.

Jaquette du DVD. Fnac. 10 €. VO avec s/t français imposés.

Jaquette du DVD. Fnac. 10 €. VO avec s/t français imposés.

Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance ! Car la personne avec laquelle le jeune Oskar se lie est un vampire, qui a son âge et ressemble à une fille. Un vampire qui se nourrit du sang de ses victimes ou pour lequel le père ou tuteur supposé tue et saigne des passants dans la nuit hivernale et enneigée d'une ville de la banlieue de Stockholm.

Oskar est un jeune plutôt maigrichon, vivant chez sa mère et rendant visite à son père à l'occasion, il est un peu le souffre-douleur de certains de ses camarades de classe. Intrigué par cette "jeune fille" filiforme qui apparaît un jour dans la cour de son immeuble (elle habite l'appartement mitoyen au sien), il se lie progressivement avec elle. Dangereuse amitié ? Pas du tout ! Car ce vampire qui tue des adultes pour boire leur sang ne lui fera aucun mal. Au contraire, elle va lui donner des conseils judicieux pour forcer son destin et vaincre ses ennemis, et même intervenir lorsque sa vie sera en danger.

Si vous n'avez pas encore vu le film, je vous en ai déjà trop dit !

Les spécialistes, comme mon amie Aurore Berger Bjursell, classent ce film dans la catégorie barnvuxenfilm : un film d'enfant pour adultes. Donc un film où les enfants sont les personnages principaux, mais destiné à un public adulte et censé le faire réfléchir. Et les adultes, dans ce film, ils en prennent pour leur grade : tous sans exception ont une attitude d'incompréhension ou bien agissent de manière irresponsable ou carrément puérile. De la mère qui ne trouve pas le contact avec son fils, au père qui reçoit la visite de son "copain" alors qu'il a la garde de son fils (pourquoi pas au fait ? mais il ne semble pas bien assumer), au mec qui largue son amie sous le coup de la mort de son pote Jocke, pour terminer en apothéose avec l'entraîneur sportif totalement dépassé par les événements et dont la bonhomie n'a d'égale que l'incompétence.

Décidément, il vaut mieux mettre son destin dans les mains d'un vampire que dans celles de ces adultes là.

Je ne dirais pas que ce film est un chef d'oeuvre, mais il est à mon avis particulièrement bien tourné, le récit est maîtrisé et se tient de bout en bout, le ton est envoûtant et certaines scènes sont même fascinantes. Peu de paroles, tout est dans les regards et les situations. Les couleurs et la définition du DVD sont superbes.

Pour les détails techniques, voir ici.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cineaster 19/12/2014 20:03

Ce n'est pas une expression de moi mais de Birgitta Steene le "barnvuxenfilm" ;)

JacquesG 20/12/2014 08:21

Merci pour cette précision !