Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Islande : quelques photos de Reykjavik

9 Avril 2011 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Islande

      Je suis en train de lire Hiver Arctique, un roman policier de Arnaldur Indridason. L'action se déroule dans un ensemble de Reykjavik style HLM, où un petit garçon a été tué. Livre passionnant, avec beaucoup de psychologie et de sociologie, que je vous conseille vivement.

      J'ai passé quelques jours dans la capitale islandaise en 1985 après avoir fait le tour de l'île, et j'ai du mal à imaginer toute la violence et tous les meurtres dont parle le commissaire Erlendur. Les temps ont peut-être changé ! A l'époque, notre guide islandaise (dont la mère était française) nous avait raconté que la criminalité n'existait pratiquement pas, à tel point qu'une tentative de braquage d'un magasin avait défrayé la chronique pendant des semaines...

 

3768-Islande.jpg

3769-Islande.jpg

3770-Islande.jpg     Trois photos de Reykjavik vue d'en haut : en en voit surtout le centre car l'endroit d'où j'ai pris ces images était, si je me souviens bien, une grande église en construction, Hallgrimskirkja. L'intérieur en était accessible mais pas encore terminé, un immense échafaudage le remplissant. Elle possède la plus haute tour d'Islande.

      Beaucoup de maisons et d'immeubles bas, de 5 étages au plus, comme le dit Indridason dans son roman.

 

3773-Islande.jpg      Une rue calme du centre-ville.

 

3781-Islande.jpg      Le bassin où par beau temps les parents emmènent leurs enfants pour voir les oiseaux et leur donner à manger. Ce lieu est souvent montré dans les reportages sur la capitale et il ne semble pas avoir beaucoup changé.

 

3782-Islande.jpg      Evidemment, tous les enfants islandais sont blonds comme les blés. Les immigrants asiatiques dont il est question dans le roman ont dû arriver après, avec tous les problèmes que cela représente pour un peuple peu nombreux, et insulaire de surcroit.

      En 1985, on nous signalait que la présence de gens plus bruns que la moyenne s'expliquait par l'importance d'une flotille de pêche française dans les eaux islandaises, à la grande époque de la pêche à la morue, celle dont parle Loti dans Pêcheurs d'Islande. Les relations étaient parfois cordiales entre les deux groupes !

 

      Si vous y tenez absolument, vous pouvez cliquer ici pour obtenir des infos sur la ville de Reykjavik.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

noisette27 04/06/2011 19:10


je suis entrain de lire son premier livre la cité des Jarres j'avoue j'ai un peu de mal à me mettre dedans il parait que ses parutions sont de mieux en mieux. Par contre que de problèmes familiaux
il a cet inspecteur!! c'est dingue que ce soit dans les séries TV ou dans les livres policiers, ils ont souvent des problèmes familiaux. finalement il vaut mieux faire comme le célèbre Hercule
Poirot, rester célibataire !!


Sylvie 02/07/2014 21:09

Merci :) je vais quand même essayer de les avoir sur bokus.se pour moi et mes deux enfants, nous avons vécu en Suède (laponie suédoise et norvégienne) 18 ans pour moi et depuis leur naissance pour les enfants 17 ans et 15 ans, et sommes en France depuis un an. Nous avons vu les films illegal traffic, jar city et the deep-survivre et nous comprenions certaines des paroles en islandais mais pas capables de lire en islandais malgré tout alors nous pensions les lire en suédois pour ne pas oublier.

JacquesG 02/07/2014 16:43

Je lis Indridason en français.

Sylvie 02/07/2014 16:16

Vous lisez Indridason en français ou en suédois, je voudrais les lire en suédois mais il ne sont pas disponibles sur bolus pour l'instant. (la cité des jarres et hiver arctique).

JacquesG 05/06/2011 09:07



Je pense en lire d'autres de lui aussi.


Les policiers scandinaves (ceux des romans) sont des exemples d'une société en déliquescence, le monde semble tomber en ruine, aussi bien en dedans d'eux que dans la société dans laquelle ils
vivent.