Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Double CD de Carl Michael Bellman

20 Janvier 2010 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Musique

     Je viens de ré-écouter ce double CD acheté lors d'un passage à Malmö, qui contient des extraits (malheureusement, ce n'est pas une intégrale!) des Fredmans Epistlar (Les Épîtres de Fredman) et des Fredmans Sånger (Les chansons de Fredman), de Carl Michael Bellman, interprétés par de grands chanteurs suédois du 20ème siècle. Comme à l'habitude, c'est un ravissement: certaines "chansons" sont à tomber à genou. 16 interprètes en tout, dont certains, comme Evert Taube, sont en fin de voix, et de vie aussi, mais qui parviennent tous à tirer le meilleur de ces poèmes du 18ème siècle. Je ne m'en lasse pas...

DSCN6924

     Je me suis demandé comment j'allais parler de l'auteur et de ses poèmes sur ce blog! Tenter une approche à partir de mes cours de fac des années 1970? Il faudrait déjà que j'arrive à mettre la main dessus... Élaborer une synthèse à partir d'une encyclopédie en ligne (ou pas)? Pas la peine, vous irez bien vous même faire une recherche sur votre encyclopédie préférée... Le chapitre de l'Universalis est concis mais très beau. Émettre un jugement personnel? Je ne suis ni critique littéraire, ni musicien...

     Je ne formulerai que cette opinion, pour vous inciter à (re)découvrir l'œuvre de Bellman: si vous êtes attirés par ce grand 18ème siècle européen où la joie de vivre n'est jamais très éloignée de l'effroi devant la mort, la raison jamais très loin de l'ivresse, la souffrance du plaisir et la tendresse de la gouaillerie, alors ces Épitres et ces Chansons sont faites pour vous! Vous pourrez aussi vous amuser à deviner de quelles musiques le poète s'est inspiré, car si ce n'était pas un compositeur au sens où nous l'entendons, c'était un fabuleux opportuniste qui a puisé avec discernement dans la musique de son temps : la musique française, la musique militaire ou même religieuse. Sans en être absolument sûr, il me semble que l'air d'une partie de la Chanson de Fredman n°21 est tiré du Petit livre d'orgue de JS Bach. A vérifier...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Françoise puricelli-jacquin 23/01/2010 10:02

je viens de lire toutes les nouveautés de ton blog.
bravo pour tout ce travail....
à bientôt