Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Albert Schweitzer en Suède

21 Octobre 2016 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Religion, #Uppsala, #Livres

Je suis en train de lire le pavé de Robert Arnaut sur Albert Schweitzer aux éditions De Vecchi. Lecture passionnante sur un personnage que j'estime beaucoup, très documentée et citant de nombreux textes de ou à propos de Schweitzer. On peut simplement lui reprocher un certain flou dans les dates, comme on va le voir.

Albert Schweitzer a dû interrompre son séjour à Lambaréné à cause de la guerre, les Alsaciens, comme d'autres "étrangers", étant suspectés plus ou moins d’espionnage pour le compte de l'Allemagne. Lui et sa famille ont été internés dans le sud de la France, puis ils ont été laissés libres de leurs mouvements à la fin des hostilités, ce qui a permis au docteur de faire des conférences et de jouer de l'orgue un peu partout en Europe, à Barcelone, en Angleterre et en Suède.

 

Page 168, on peut lire à la date de janvier 1920 que l'archevêque suédois Söderblom a invité Albert Schweitzer à venir faire des conférences en Suède. Pensant qu'il était prisonnier des Français (ce qui était faux à cette époque), il croyait ainsi faciliter son élargissement. L'auteur ne dit pas s'il a aussitôt répondu à cette invitation et à quelle date il s'est rendu en Suède.

Page 171, à la date d'avril 1921, l'auteur fait part de l'intention de Schweitzer de démissionner de ses différents postes et de vivre désormais de sa plume et de ses conférences. Il cite le texte que voici où Schweitzer parle de son séjour en Suède.

Albert Schweitzer en Suède

Il faut donc comprendre que Albert Schweitzer est resté en Suède du printemps 1921 au mois de juillet de la même année. Il y a donné des conférences, dans différentes villes, sur le grand sujet qui a occupé toute sa vie, à savoir l'éthique et le respect de la vie. Il y a aussi donné des concerts d'orgue. Il faut préciser que, avant d'entreprendre son action humanitaire au Gabon, il était connu comme théologien, philosophe, musicien et musicologue.

Si vous avez des sources plus détaillées concernant cette période, vous êtes les bienvenus.

Par la suite, Albert Schweitzer a pu réunir assez de fonds pour retourner diriger son hôpital à Lambaréné où il a terminé son oeuvre et sa vie. Il y est inhumé. Pendant ses dernières années en Afrique, je vivais moi-même dans un pays d'AOF où j'apprenais, difficilement, à lire et à écrire...

Ajout 24-10-16 :

Un peu plus loin, l'auteur signale qu'un éditeur suédois a demandé à Schweitzer d'écrire un livre de souvenirs sur l'Afrique. Il ne précise cependant pas de quel éditeur il s'agit et si cette demande a eu une suite.

Pagez 177 : "A la mi-mars 1922 (il est toujours en France), Schweitzer retourne en Suède, où il lui est fait un triomphe, puis de nouveau en Suisse et à Copenhague pour des conférences sur l'éthique suivis de récitals d'orgue".

En 1925, alors que Albert Schweitzer est retourné à Lambaréné pour y reprendre ses activités, il reçoit une pinasse à moteur offerte par l'association des Femmes Suédoises. Cette pinasse fera du transport de personnes et de marchandises sur l'Ogooué et sera baptisée "Tack så mycket".

Page 142 : lors d'un autre séjour en Europe, Schweitzer passe le début de l'année 1928 en Suède. Il y apprend que le prix Nobel de littérature a été attribué à Henry Bergson.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article