Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Birgit Nilsson en 10 CD

25 Avril 2016 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Musique

Birgit Nilsson en 10 CD

J'ai commencé d'écouter les disques de ce coffret, acheté l'autre jour d'occasion pour à peine plus de 11 €. Il s'agit d'enregistrement réalisés entre 1949 et 1960, des extraits d'opéra où la soprano suédoise Birgit Nilsson a particulièrement brillé. En voici le contenu :

CD 01: Wagner
CD 02: Weber, Strauss, Wagner
CD 03: Verdi
CD 04: Puccini
CD 05: Verdi
CD 06: Mozart, Beethoven
CD 07: Wagner
CD 08: Wagner (Sieglinde)
CD 09: Wagner (Brünnhilde)
CD 10: Wagner

J'ai écouté les deux premiers et je vous livre quelques impressions. Si vous voulez en savoir plus sur cette cantatrice, vous trouverez tout ce qu'il vous faut sur le net.

Ce serait peu dire que Birgit Nilsson avait une voix exceptionnelle, car on pourrait dire cela de beaucoup d'autres cantatrices. Ce qui me frappe, moi qui la connais peu, c'est l'alliance de la puissance d'une part et de la souplesse, de la douceur, de la pureté d'autre part, qui lui permet d'interpréter les morceaux les plus véhéments comme les plus subtils, ou à fortiori ceux où ces deux caractères sont présents : j'en reviens donc à la Ballade de Senta où elle fait merveille à la fin du CD 02.

Birgit Nilsson est plus proche de nous dans le temps que Kirsten Flagstad, par exemple, dont je parlais l'autre jour, puisqu'elle est décédée il y a à peine plus de 10 ans (ses dates coïncident d'ailleurs presque avec celles de ma mère), ses enregistrements sont donc plus récents et cela s'entend. Le style a aussi évolué en quelques décennies et je le qualifierais de moderne, ce qui n'engage que moi.

Birgit Nilsson en 10 CD

La cantatrice en 1948, année de ma naissance. Les images que l'on a d'elle à la fin du siècle sont naturellement moins flatteuses, si je puis me permettre. Bon, je ne vais pas en remettre une couche à propos des cantatrices qui autour de la cinquantaine interprètent par exemple Brünnhilde, dont elles pourraient être la mère... Il est vrai que cette héroïne de naissance divine n'a pas d'âge !

Un seul reproche, concernant ce genre de publication et non la cantatrice elle-même : il s'agit toujours d'extraits d’œuvres, donc en principe de morceaux de bravoure où la diva a excellé. Je n'ai rien contre, mais l'accumulation de ces morceaux finit par être lassante, pour ne pas dire plus. Alors que dans une oeuvre complète, comme il se doit, les compositeurs alternent le dramatique avec l'intime, les arias avec les chœurs, les passages lyriques avec les envolées véhémentes, ici on n'a presque qu'un seul registre. C'est pourquoi j'espère trouver prochainement une oeuvre complète, par exemple un opéra italien ou mozartien où Birgit Nilsson tient le rôle principal.

N'hésitez pas à me conseiller l'opéra que vous préférez !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article