Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Le parc Vigeland à Oslo

26 Novembre 2015 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Norvège, #Art

Puisque je suis dans une phase norvégienne, voici quelques photos que je n'ai jamais montrées, celles que j'ai prises à Oslo en 1978 lors d'un voyage dans les trois pays scandinaves continentaux. Avant de prendre le train de nuit pour Bergen, j'ai parcouru Oslo, la capitale de la Norvège et en particulier le parc Frogner dans lequel se trouve la section Vigeland dédiée au grand sculpteur norvégien Gustav Vigeland. Il est entièrement peuplé de ses oeuvres en granite ou en bronze.

Le parc Vigeland à Oslo

Le centre et le clou de ce dispositif est bien-sûr le fameux monolithe de Vigeland, colonne de sculptures imbriquées les unes dans les autres, qui est devenu l'un des deux symboles qui permettent de reconnaître Oslo, l'autre étant l'Hôtel de Ville monumental. Tout autour sont disposés des groupes de nus auxquels le public a accès et qu'il peut toucher : la matière en est extrêmement douce et a une couleur flatteuse.

Le parc Vigeland à Oslo
Le parc Vigeland à Oslo
Le parc Vigeland à Oslo
Le parc Vigeland à Oslo

La famille, la jeunesse, les relations sociales, sont les thèmes préférés du sculpteur. Il émane de ses oeuvres, même les plus dures, une espèce de force tranquille qui est aux antipodes des créations d'autres artistes norvégiens, de celles de Munch en particulier.

Les statues sont régulièrement lavées et débarrassées des impuretés qui s'y collent.

Les statues sont régulièrement lavées et débarrassées des impuretés qui s'y collent.

Le long de la promenade, des personnages tirés du milieu familial avec ses éventuelles problématiques.

Le long de la promenade, des personnages tirés du milieu familial avec ses éventuelles problématiques.

"Les enfants, c'est du soucis". C'est le titre de cette oeuvre !

"Les enfants, c'est du soucis". C'est le titre de cette oeuvre !

Le parc Vigeland à Oslo
Le parc Vigeland à Oslo

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article