Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Langue suédoise : les mots composés

18 Septembre 2015 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Langue suédoise

Voici une des autres particularités de la langue suédoise. Vous y êtes habitués si vous connaissez l'anglais ou l'allemand : les langues germaniques, plutôt que d'ajouter un suffixe à un substantif pour en faire un autre (ce que font les langues latines, le français par exemple : riz + ière = rizière), préfèrent accoler deux substantifs dans le même but (l'allemand dira : reis + feld = reisfeld = champ de riz). Le suédois, qui est une langue germanique, utilise fréquemment les mots composés de ce type. Exemple : dictionnaire = ordbok (= livre de mots), strandskydd (protection du rivage), natochef (le chef de l'Otan, c'est un Danois), etc.

Notons que la dérivation n'est évidemment pas exclue en suédois (budskap, flykting, svårighet) ni d'ailleurs les mots composés en français (porte-faix, serre-tête, abribus, mais ils obéissent à d'autres règles).

Si le principe est très simple, les mots composés suédois respectent cependant quelques règles très strictes, au nombre de 3.

1- Le déterminant est placé avant le déterminé (au contraire de la séquence progressive du français), on a donc une séquence déterminant + déterminé : ordbok, où c'est ord qui détermine bok et qui le différencie de tous les autres mots qui pourraient se terminer par bok (barnbok = livre d'enfant, dagbok = journal, bilderbok = livre d'images), il est donc placé devant.

2- Le genre du mot composé est celui du noyau du groupe nominal, à savoir du déterminé placé à la fin : ordbok est du genre réel (peut-être représenté par « den »), qui est celui de bok, et non pas du genre de ord, qui lui est neutre.

3- On peut facilement concevoir des mots composés de plus de 2 éléments, nombre de mots suédois en ont 3 : barnboksförfattare (auteur de livres pour enfants), järnvägsbro (pont de chemin de fer), Realisationsvinstbeskattning (impôt sur le gain lors de transactions, si je ne me trompe), ce dernier mot est donné comme étant le plus long mot suédois. Dans le cas de mots de 3 éléments (et parfois même de 2, par exemple försvarsutskottet = le comité de défense), on trouve presque toujours un « s » intercalaire, par exemple dans les 3 mots cités plus haut. Je n'ai trouvé d'autres précisions sur le net à ce sujet que la phrase sibylline « Ibland förenas de med ett interfix », « Parfois, ils sont réunis par un interfixe, s, ou plus rarement e ». Je compléterai ce texte dès que ceux qui en savent plus long se seront manifestés !

On peut évidemment, en suédois comme en allemand, s'amuser à former des mots très longs en compilant des mots existants, mais c'est juste pour le plaisir, ces mots n'ont pas d'existence réelle et ne se trouveront dans aucun ordbok !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article