Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Danse norvégienne à Dijon

17 Janvier 2014 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Norvège

Hier soir à l'auditorium, CarteBlanche donnait deux spectacles (1h15 au total). J'avais bien-sûr pris une place, désirant découvrir cette Compagnie Norvégienne de Danse Contemporaine, basée à Bergen. En plus, il s'agissait d'une avant-première mondiale pour le second !

Le premier spectacle, assez court, était une suite de Crystal Pite, Ten duets on the Theme of Rescue. J'ai beaucoup aimé. C'est une suite de duos, fluide et particulièrement expressive, avec des danseurs évoluant tout en souplesse et ou chaque seconde est pleine de sens. Je ne connaissais pas l'artiste, désormais je m'attacherai à ses pas (au sens figuré !).

Voici un extrait de l'oeuvre de Crystal Pite

Le deuxième spectacle, Shadows remain silent, m'a fait regretter d'être venu !

Après une intro où les danseurs, alignés en rang d'oignons, produisent un chant en espagnol, aussi ridicule qu'inutile, vient une suite de gestes lents ou même arrêtés, dénués de relation entre eux et dont on cherche vainement le sens, cette "scène" paraissant interminable... Puis cela s'anime un peu, mais sur un mode toujours aussi ésotérique, avec parfois des coups de bélier assourdissants. Le tout, tenez-vous bien, sans musique !

Je suis certes moins pointu en danse qu'en théâtre, cinéma ou musique, mais j'ai quand même vu Pina Bausch, Prejocaj, Béjart, et d'autres moins connus. Le spectacle d'hier soir frisait pour moi l'insupportable. C'était une création mondiale de Hooman Sharifi. Je retiendrai aussi son nom, pour éviter dorénavant de croiser son chemin.

Voici la page d'accueil du site de la compagnie :

CarteBlanche

.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article