Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Suède et moi

Un film américain doublé en suédois

16 Décembre 2013 , Rédigé par JacquesG Publié dans #Cinéma

Ceci est assez inhabituel : je suis tombé sur un Blu-ray de La nuit au musée qui propose trois pistes son, une anglaise, une française et une... suédoise. Étonnant d'entendre Ben Stiller parler dans la langue de Strindberg !

En effet, la plupart du temps les films anglais ou américains proposés au public suédois (et scandinave en général) sont projetés dans leur langue d'origine et sous-titrés en suédois. Ce qui explique entre autre pourquoi les Suédois ou les Danois ont une grande facilité pour prononcer et parler l'anglais. A la télévision aussi, lorsqu'un étranger est interviewé, on l'entend parler dans sa langue d'origine et son discours est sous-titré.

J'ignore pourquoi ce film en particulier est proposé en suédois, mais je devine qu'il s'agit d'une manière d'intéresser les plus jeunes : les films et séries pour enfants sont systématiquement doublées, pour des raisons évidentes de compréhension.

Un film américain doublé en suédois

Dubbad eller textad ?

Doublé ou sous-titré ? Telle est la question qui se pose de manière récurrente et sur laquelle les opinions divergent. A tel point qu'en France on peut voir des films dans les deux versions, que ce soit en salle ou à la télévision.

Voir à ce sujet les deux listes de pays, sur Wikepedia suédois, selon qu'ils ont adopté un système plutôt qu'un autre. Cette page est en suédois, mais les deux listes peuvent se consulter sans peine.

L'article cite aussi les avantages et les inconvénients des deux systèmes. En ce qui me concerne, je dois dire que je ne suis pas un fanatique des sous-titrages : si regarder un vieux film américain ou japonais avec des sous-titres ne me pose aucun problème, je considère comme une hérésie de superposer un texte à l'image splendide de Barry Lindon ou de Lawrence d'Arabie.

Votre opinion m'intéresse !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Astrid 16/06/2015 12:24

Regarder Lawrence d’Arabie avec les sous-titres ne me gâche absolument pas les images ! Et je suis trop attachée à la voix anglaise des acteurs pour tenter de le voir en français. Il me suffit généralement d’entendre la mélodie (avec toutes ses nuances) de la langue originale d’un film pour avoir ne serait-ce que l’impression de saisir tout qui n’aurait pas été retranscrit par les sous-titres. De plus, le doublage est lui aussi souvent source d’infidélités. Je ne suis pour autant pas complètement contre le doublage –du moins contre son principe- notamment pour les comédies. Lorsqu’il s’agit d’humour, je trouve en effet pénible d’avoir à passer par un « médiateur » (désolée, je ne trouve pas le bon mot), ce qui rompt selon moi toute complicité entre les acteurs et le spectateur. J’aurais ainsi préférer regarder How I Met Your Mother en français, si le doublage avait été meilleur. Il en va de même des films très bavards traitant de sujets complexes et qui exigent une grande capacité d’écoute. Reste les films de mon enfance, que je regardais en français sur VHS. Avec les DVDS, j’ai aujourd’hui l’occasion de les revoir en VO ; pour certains d’entre eux, je préfère en rester à la version française ; mais, pour la plupart, j’ai la sensation de découvrir un film complètement nouveau… et je trouve ça extraordinaire !

Nocturne 28/07/2014 21:43

Le gros inconvénient du sous-titrage est non seulement de cacher une partie de l'image mais c'est surtout de focaliser l'attention sur le texte ce qui empêche de s'immerger pleinement dans l'histoire !

JacquesG 29/07/2014 08:34

Je suis pleinement d'accord ! On pourrait ajouter aussi que certains détails des dialogues passent à la trappe...